Restez connectés

Glossaire technique & développement web

Comme promis, après le glossaire consacré au Search, voici celui sur le développement. Eh oui, les termes utilisés par les développeurs sont parfois très obscurs, alors notre agence web marseillaise vous fournit les bases. Explications de termes techniques liés à la création de sites internet, valables à Marseille comme ailleurs !

Langages pour le développement

  • HTML : HyperText Markup Language est le langage dédié à l’écriture de page web. Ici, nous ne parlons pas de programmation, mais bien d’un « simple » langage qui permet au moyen d’un système de balises de structurer l’affichage d’un texte ou d’une image. Aujourd’hui, ce langage a évolué, il a été optimisé et on voit l’essor de ses grands frères, le HTML5 et XHTML.
  • CSS : les feuilles de style en cascade sont, comme leur nom l’indique, l’outil qui permet de structurer le style et la mise en forme d’une page internet. Dès lors, si le HTML permet d’intégrer du texte, des images ou des figures, le CSS harmonisera l’ensemble. On peut par exemple colorer du texte, définir une police ou encore calibrer la taille d’une image.
  • PHP : de l’anglais Hypertext Preprocessor. C’est un langage de programmation qui s’exécute directement sur le serveur et permet l’affichage de pages dynamiques. Ainsi, à la différence du HTML ou du CSS qui proposent des pages statiques, le PHP pourra proposer un contenu original. Par exemple, afficher sur la page d’accueil la date en temps réel.
  • JavaScript : est un langage de programmation essentiellement utilisé dans les pages web interactives et les serveurs. Il permet d’avoir un contenu vivant qui interagit en fonction des actions de l’internaute, avec une particularité : le code est exécuté « côté client » soit directement sur le navigateur de l’internaute.

Comme on peut le constater, les développeurs maîtrisent un large panel de langages informatiques, ce qui correspond à plus encore de termes techniques. Attardons-nous sur le jargon utilisé en agence de développement web.

Quelques notions indispensables

  • Responsive : à l’heure du tout numérique, les internautes, très nombreux, sont de plus en plus exigeants. L’internaute aspire à un certain confort lors de la navigation sur un site internet, que ce soit sur son ordinateur, sa tablette ou son smartphone. Le rôle du site web adaptatif (responsive) est d’offrir le meilleur affichage sur un maximum de plateformes lors de la création de site internet, qu’on soit à Marseille, Pékin ou New-York. L’un des derniers sites réalisés par Perfeo, celui du Château de Camiole, est bien sûr responsive.
  • AJAX : n’est pas un langage en soit, plutôt un concept qui rassemble plusieurs technologies. JavaScript et XML en font partie, d’ailleurs on parlera de « JavaScript et XML Asynchrone ». Sont également intégrés dans AJAX le HTML et le CSS vu précédemment dédiés à l’affichage. La principale fonction d’AJAX est de fournir un contenu évolutif, qui s’actualise de manière indépendante de la page sur laquelle il se trouve.
  • MySQL : pour le plus connu, est un système de gestion de base de données relationnelle organisé sur un système de table. Sur chaque table, structuré par catégorie (ex : produits, visiteurs, clients…), est enregistré un groupement d’informations. Les tables sont liées entre elles par ce qu’on appelle des relations.
  • FTP : File Transfert Protocol est, comme son nom l’indique, un protocole de transfert de fichier. Son rôle est d’établir un pont entre le serveur et un poste local. Il est utile notamment pour les personnes qui développent un site internet en local et qui veulent par la suite le mettre en ligne.

 

Le langage des développeurs vous paraît plus clair ? Si ce n’est pas le cas, Perfeo, agence web de Marseille, vous a concocté un petit bonus « pour les nuls » afin de créer votre site internet sans même avoir de notions web.

Le développement web pour les nuls

  • CMS : le système de gestion de contenus est une plateforme servant de passerelle entre le monde hyper technique que nous venons de voir et celui qui s’affiche du côté webmaster. Ici, l’intégration de contenu sur un site est facilitée par une interface conviviale qui permet à, à peu près n’importe quel utilisateur de créer un contenu web. Nous pouvons citer par exemple WordPress et Joomla, les plus connus.
  • Hébergeur : un Hébergeur est un prestataire de service spécialisé dans l’hébergement de site internet. Il fournit le matériel permettant la publication du site internet. En effet, la mise en ligne nécessite des infrastructures spécialisées, notamment de disques de stockage et de serveurs rapides, afin de rendre le site accessible à un large public 24/24h.
  • Domain : le nom de Domain ou l’adresse internet correspond à la carte d’identité d’un site web. C’est une étape indispensable à la création d’un site internet. «marseille-tourisme.com» en est un exemple, il sert à la manière d’une adresse postale, à se connecter sur un site web. Bien le choisir est une étape clé qui doit entrer dans le processus de réflexion stratégique des agences de développement web.